top of page
  • Photo du rédacteurNathalie

Qu’est-ce que la phobie scolaire ?


La phobie scolaire est une condition bien réelle et reconnue qui affecte les enfants et les adolescents. La phobie scolaire est un trouble anxieux caractérisé par une peur intense et persistante de se rendre à l’école ou dans un environnement scolaire, souvent accompagnée de symptômes physiques tels que des nausées, des maux de tête ou des douleurs abdominales. La phobie scolaire peut être causée par divers facteurs, tels que l’anxiété sociale, le harcèlement, les troubles émotionnels, le stress et les problèmes familiaux.

Le stress peut s'exprimer à travers une difficulté d'apprentissage, un trouble dys, comme la dyscalculie, la dysgraphie : https://www.focus-avenir.com/graphotherapie-paris

Plusieurs sources attestent de l’existence de la phobie scolaire et de ses conséquences sur la vie des enfants et des adolescents. En voici quelques exemples :

  1. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît la phobie scolaire comme un trouble anxieux spécifique qui peut avoir un impact significatif sur le développement social et éducatif des enfants.

  2. Selon une étude menée par l’Association nationale des psychologues scolaires aux États-Unis, environ 2 à 5% des enfants d’âge scolaire souffrent de phobie scolaire à un moment donné de leur vie.

  3. L’Association Phobie Scolaire, une organisation française créée en 2011 pour aider les enfants et les familles touchés par la phobie scolaire, estime que la phobie scolaire touche environ 1% des enfants d’âge scolaire en France.

  4. Une étude menée en 2017 par des chercheurs italiens a montré que la phobie scolaire était associée à un risque accru de troubles anxieux et dépressifs chez les adolescents.

En résumé, la phobie scolaire est un trouble anxieux réel et reconnu qui affecte un nombre significatif d’enfants et d’adolescents. Des organisations internationales, des études scientifiques et des associations de patients témoignent de cette réalité.


Comment aider les enfants qui en souffrent ?

Si vous êtes parent ou enseignant et que vous êtes préoccupé par la phobie scolaire d’un enfant, il existe plusieurs façons de l’aider. Voici quelques idées :

  1. Écoutez l’enfant : Il est important de prendre le temps d’écouter les préoccupations de l’enfant et de comprendre les causes sous-jacentes de sa phobie scolaire. Cela peut aider à identifier les déclencheurs de l’anxiété de l’enfant et à élaborer un plan d’action approprié.

  2. Consultez un professionnel de la santé mentale : Les enfants atteints de phobie scolaire peuvent bénéficier de l’aide d’un professionnel de la santé mentale, tel qu’un psychologue ou un psychiatre. Ces professionnels peuvent aider à diagnostiquer la phobie scolaire et à élaborer un plan de traitement approprié, qui peut inclure des thérapies cognitives et comportementales, des médicaments ou une combinaison des deux.

  3. Mettez en place un plan de retour progressif : Pour aider l’enfant à reprendre confiance et à surmonter sa phobie scolaire, il peut être utile de mettre en place un plan de retour progressif à l’école. Cela peut impliquer une transition graduelle, par exemple en commençant par des visites brèves à l’école ou des cours en ligne, puis en augmentant progressivement le temps passé à l’école.

  4. Encouragez les activités positives : Il est important d’encourager l’enfant à participer à des activités qu’il apprécie et qui peuvent l’aider à réduire son niveau d’anxiété. Cela peut inclure des activités sportives, artistiques ou sociales.

  5. Travaillez en collaboration avec l’école : Il est important de travailler en étroite collaboration avec l’école de l’enfant pour élaborer un plan de soutien approprié. Cela peut inclure des adaptations à l’emploi du temps de l’enfant, des mesures d’accommodation pour l’anxiété ou un soutien pédagogique supplémentaire.

En résumé, aider un enfant atteint de phobie scolaire peut nécessiter une approche multidisciplinaire, qui implique une collaboration étroite entre les parents, les professionnels de la santé mentale et l’école. Il est important de reconnaître que la phobie scolaire est une condition réelle et de fournir un soutien affectueux et pratique à l’enfant pour l’aider à surmonter ses peurs.


source : Jean-François Belmonte

bottom of page